Publicité



Hôtel California - (vost)

5 classements
De: anonymous
11839 vues
1584 jours avant
Description: " Si tu veux rester en vie, évite ce coin m’a dit Skip ". J’y suis donc allé. Cactus géants, péyolt, désert, Missions abandonnées, espaces et solitudes. Cox VW rouge sur les pistes défoncées en quittant Mexico Uno, la seule route potable de Basse Californie. 2 500 bornes de paix, de réflexion et de 6 feuilles. " Hotel California " c’est l’histoire d’une poignée d’américains abandonnes par leurs rêves a San Diego, Californie. Dernier rempart avant le carton et la rue, le Plaza Hotel est un lieu étrange. Il y défile une cohorte d’écorchés. Anciens du Vietnam, homos délaissés, femmes battues, mamies en fuite, fous gentils virés des asiles, noirs au passé gênant… Chacun a une bonne raison de se faire oublier au Plaza : pas cher, mieux que le trottoir, il y règne une atmosphère de complicité, de mystères, d’agitation quand les flics débarquent, de grandeur déchue, de bruits de couloirs, de puanteur et de beauté. De bieres en joints, j’y ai trouvé des gens simples, torturés par leur passé, mais confiants envers l’avenir. C’est si facile de trouver 1 million de dollars en Californie ! Cet hôtel a quelque chose de vivant. Vieux paquebot rafistolé, chouchouté par les soignants que sont ses meccanos, liftiers, hommes de réception et hommes de nuit. Le Plaza recèle des centaines d’histoires troubles. Quelques unes sont contées dans ce documentaire, riche en musiques, en contrepieds et en portraits. 7 personnages m’ont fait vivre leur quotidien pendant un mois de Décembre, dans la douceur du Pacifique a la frontière mexico-américaine. Depuis le 9 ème etage on peut apercevoir sur la fine ligne de l’horizon, Tijuana, la plus grosse ville frontière au monde, avec ses dealers, ses tueurs, ses vices. HOTEL CALIFORNIA : 52 minutes de déjanteries, de plaisirs et de clins d’oeils.
Twitter Facebook Yahoo Buzz MySpace Google Live StumbleUpon Digg Blogger Technorati Yahoo Favorites

Publicité